CAPS ANTIBES

CAPSANTIBES

293 chemin des Eucalyptus 06600, Antibes

Tel: 04 92 91 02 23

E-mail : antibes@caps06.com

Tableau de l'ordre : 100598

SIRET - 80119929000017

Conventionnés - Secteur 1

Renforcement

LES OBJECTIFS DU RENFORCEMENT MUSCULAIRE :

Entretenir ou récupérer la force et la trophicité musculaire.
Obtenir la force musculaire maximale (sportif).

 

 

LES EFFETS DU RENFORCEMENT MUSCULAIRE :

Augmentation de la force et du volume musculaire.
Modification du muscle selon que l’on travaille en endurance ou en force.

 

 

LES DIFFÉRENTS MODES DU RENFORCEMENT MUSCULAIRE :

Les mouvements contre-résistance du kiné : Cette technique est la « mobilisation active » (voir les mobilisations actives). Le kiné demande la production d’un mouvement au patient et il applique une résistance pour faire travailler un muscle ou un groupe musculaire. Cette technique est généralement utilisée en début de rééducation ou lorsque le muscle est « faible » (suite post-opératoire).

 

Les appareils de musculation (force, intensité, durée sont réglables) :
Le vélo : Il permet de travailler les membres inférieurs en chaîne fermée de façon globale. Il s’utilise en « cardio » pour augmenter l’endurance et s’utilise en puissance pour augmenter la force.

 

 

Le stepper : Il permet le travail des mollets, des cuisses, des fessiers et un peu des abdominaux. Il est utilisé en « cardio » pour augmenter l’endurance.

 

 

La presse : Elle permet le travail du quadriceps, des ischio-jambiers, des fessiers, des mollets mais aussi un peu des abdominaux et des muscles lombaires, car le patient est assis sur une chaise ergonomique. Cette machine permet une bonne récupération de la force musculaire.

Le quadristand : Il permet de travailler exclusivement le quadriceps en chaîne ouverte. Il est strictement interdit d’utilisation pour la rééducation des genoux après ligamentoplastie.

 

La station de musculation des bras/épaules et dos/poitrine. Elle permet le travail en charge guidée de 5 à 80 kilos. Les mouvements possibles sont la station papillon (butterfly), le développé-assis (muscles pectoral-deltoïde), le travail des bras (muscle triceps) et des muscles dorsaux-fixateurs de l’omoplate.

 

 

Le renforcement musculaire avec les sangles : Il permet de travailler tous les muscles du corps grâce à un système d’entraînement par suspension. Son principe de travail dynamique entraîne une amélioration des performances et de la force musculaire, car il associe l’effort lié à la suspension du poids du corps et la résistance des sangles attachées a un point haut.L’utilisation des sangles est plutôt destinée aux sportifs ou aux personnes souhaitant fortifier leur corps ou affiner leur taille

 

 

 

L’électrostimulation : L’utilisation de l’électrostimulation est indiquée lorsque le mouvement est impossible ou interdit (exemple: suite post-opératoire après ligamentoplastie du genou).

 

Elle permet d’éviter la fonte musculaire ou amyotrophie. L’électrostimulation est donc utilisée de manière préventive pour garder un maximum de trophicité et de force musculaire.

 

 

La pouliethérapie : Le poids permet de travailler un muscle ou un groupe musculaire déterminé. L’utilisation de poulies, de cordes et  des poids sert à régler la force demandée et permet une progression. L’un des avantages principaux du travail en pouliethérapie est la régularité de la force fournie et la détermination de l’angle de travail (exemple : l’angle maximal autorisé après opération du genou). Cette technique est utilisée pour prothèses de genou, les prothèses de hanche et pour débuter la rééducation post-opératoire de la ligamentoplastie du genou.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre d'or

  • ciais / 15 octobre 2015:
    Centre pluridisciplinaire de très haut niveau. Professionnels de sante de... »
  • Jean-sebastien / 11 septembre 2015:
    Très beau complexe Un accueil chaleureux Il y a tous... »
[google-translator]